RSS
Ciel des Hommes

Eros depuis son orbite

Mercredi 16 février 2000

Le 14 février, la sonde NEAR est devenue la première lune artificielle d'un astéroïde. Capturée par la douce gravité d'une montagne de roche de 30 km de long en forme de chausson, NEAR a enregistré cette première image alors qu'il orbitait autour de l'astéroïde 433 Eros, à une distance d'environ 300 km. L'image montre des détails d'à peine 30 m de côté sur cette vue dominée par la présence d'un grand cratère de 5 km de diamètre, près de l'étroit goulet d'étranglement d'Eros. De belles strates et rainures sont visibles dans le bord du cratère avec un énorme rocher de 50 mètres reposant sur son fond (près du centre de l'image). Bien qu'Eros soit un gros astéroïde de type S, il n'est pas assez massif pour que sa propre gravité lui ait donné une forme sphérique comme une planète. En comparaison, Eros a une gravité de moins d'un milième de celle de la Terre. Ainsi, un objet de 50 kg sur Terre péserait environ 30 g sur Eros. Un projectile lancé à 30 km/h s'échaperait dans l'espace. La faible gravité et la forme irrégulière transforment la révolution de NEAR en un véritable challenge pour les contrôleurs qui planifient un programme d'exploration d'une année, avec une possible approche de la surface de l'astéroïde.

afficher encore plus grand

 

Crédits : NEAR Project, JHU APL, NASA

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
M106 : une spirale avec un drôle de coeur
suivant
image suivante
Nouveaux heurts dans la supernova 1987A

> voir le calendrier

APOD 0002

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter