RSS
Ciel des Hommes

Structures dans N63A

Jeudi 1er janvier 2004

Les coquilles et les arcs abondent sur cette vue multi longueurs d'onde du rémanant de supernova N63A, les débris d'une explosion stellaire massive. Les émissions en rayons-X (en bleu), proviennent du gaz chauffé à 10 millions de degrés C lorsque des grumeaux de matière se déplaçant rapidement issus de la déflagration cosmique balayent la matière interstellaire environnante. Les émissions radio (en rouge) et optique (en vert) sont plus brillantes près des régions centrales, là où les rayons-X semblent absorbés par de la matière plus froide et dense sur le côté du nuage de débris en expansion faisant face à la Terre. Situé dans la galaxie voisine connue sous le nom de Grand Nuage de Magellan, l'âge apparent de ce rémanant de supernova est situé entre 2000 et 5000 ans et couvre environ 60 années-lumière. L'image intrigante est un compositage de données X provenant de l'observatoire spatial Chandra, de données optiques du télescope spatial Hubble et de données radio du Australia Telescope Compact Array.

 

Credit: Rayons-X : J. Warren (Rutgers) et al., CXC, NASA
Optique : Y.Chu (Univ. d'Illinois), STScI, NASA
Radio : J.Dickel (Univ. d'Illinois) et al., ATCA

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Une année de réponses en cosmologie
suivant
image suivante
Un panorama d'Apollo 12

> voir le calendrier

APOD 0401

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
qui peut aller mars |