RSS
Ciel des Hommes

L'univers-île d'Andromède

Jeudi 22 décembre 2005

L'objet le plus lointain facilement visible à l'oeil nu est M 31, la Grande Galaxie d'Andromède à quelque 2 millions d'années-lumière de la Terre. Sans télescope, même cette immense galaxie spirale ne ressemble qu'à un faible nuage nébuleux quelconque dans la constellation d'Andromède. Mais un noyau brillant jaune, des bandes de poussière sombres, de superbes bras spiraux bleus et des amas d'étoiles sont visibles sur cette remarquable mosaïque numérique d'images prises au télescope du proche univers-île. Alors que tout amateur du ciel sait aujourd'hui qu'il y a de nombreuses galaxies lointaines telles que M 31, les astronomes ne débattent sérieusement de ce concept fondamental que depuis 80 ans. Etaient-ce simplement des "nébuleuses spirales", des composants éloignés de notre propre Galaxie de la Voie Lactée, ou s'agissait-il d'"univers-îles" -- de lointains systèmes d'étoiles comparables à la Voie Lactée elle-même ? Cette question était centrale dans le célèbre débat Shapley-Curtis de 1920, qui fut plus tard résolu par les observations de M 31 en faveur de la théorie des univers-îles.

 

Crédit & Copyright: Robert Gendler

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Le lever du Soleil au fil des saisons
suivant
image suivante
Hydrogène et poussières dans la Nébuleuse de la Rosette.

> voir le calendrier

APOD 0512

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter