RSS
Ciel des Hommes

Le rayonnement infrarouge de Saturne

Jeudi 12 octobre 2006

Célèbre pour son système d’anneaux et ses nombreuses lunes, la géante gazeuse Saturne ne ressemble pas à l’image que l’on s’en fait généralement sur cette vue en fausses couleurs obtenue par la sonde spatiale Cassini. Dans cette mosaïque réalisée grâce à l’instrument VIMS, les fameux anneaux sont quasiment invisibles car vus par la tranche. Le plus frappant contraste dans cette image se trouve le long du terminateur, la ligne marquant la séparation entre le jour et la nuit. À droite (côté jour), des nuances bleu vert correspondent à la lumière visible du Soleil réfléchie par le sommet des nuages saturniens. Mais à gauche (côté nuit), en l’absence de Soleil, la lueur de lanterne vénitienne des radiations infrarouge en provenance de l’intérieur chaud de la planète découpe en silhouette des formations nuageuses enfouies plus profondément dans l’atmosphère. Le rayonnement thermique infrarouge est également perceptible dans les larges bandes correspondant aux ombres des anneaux drapant l’hémisphère nord de Saturne.

 

Crédit: VIMS Team, U. Arizona, ESA, NASA

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
La chaîne galactique de Markarian
suivant
image suivante
Le champ de SWEEPS

> voir le calendrier

APOD 0610

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
saturne |