RSS
Ciel des Hommes

Un chemin vers Orion

Samedi 16 décembre 2006

Samedi dernier, la navette spatiale Discovery alluma la nuit tandis qu’elle montait sur orbite au-dessus de la planète Terre. Depuis Oak Hill, en Floride, Etats-Unis d’Amérique, à peu près à 50 kilomètres du Centre Spatial Kennedy, l’ingénieur Andrew Arigema suivit le départ de la navette et enregistra pendant 4 minutes le panache qui s’était échappé de Discovery le long de sa trajectoire et se détachait sur fond de ciel étoilé. En haut à gauche, la fin du panache dérivant est ponctuée par Alnitak, Alnilam et Mintaka disposées en ligne verticale, la ceinture étoilée d’Orion. À la droite de la ceinture étoilée, le joyau rose de l’épée d’Orion n’est pas du tout une étoile, mais la grande nébuleuse d’Orion. Encore un peu plus à droite, au pied du grand chasseur, se trouve Rigel, la plus brillante étoile du champ. Rigel est une étoile supergéante chaude distante de quelque 700 années-lumière.

 

Crédit & Copyright: Andrew Aurigema

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
NGC 1055 et M77
suivant
image suivante
La force du vide : l'effet Casimir

> voir le calendrier

APOD 0612

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
la nébuleuse de la boucle du cygne |