RSS
Ciel des Hommes

Projectiles dans Orion

Lundi 26 mars 2007

Pourquoi ces projectiles gazeux zèbrent-ils la nébuleuse d’Orion ? Personne n’en est vraiment certain. Découverts initialement en 1983, chacun de ces projectiles a à peu près la taille de notre système solaire et se déplace à une vitesse d’environ 400 kilomètres par seconde depuis une source centrale identifiée sous la référence IRc2. L’âge des projectiles, qui peut-être déduit de leur vitesse et de leur distance à IRc2, est très faible à l’échelle astronomique, typiquement moins d’un millier d’années. Alors que les projectiles déchirent l’intérieur de la nébuleuse d’Orion, un infime pourcentage de fer gazeux provoque le bleuissement de la pointe de chaque projectile. Chacun d’eux laisse derrière lui une cavité tubulaire en forme de pilier qui brille du fait du chauffage de l’hydrogène. Les projectiles d’Orion visibles ci-dessus ont été saisis avec des détails inédits grâce à la technologie d’optique adaptative mise en œuvre sur le télescope Gemini Nord. M42, la nébuleuse d’Orion, est la plus proche des régions de formation d’étoiles de quelque importance et est remplie de poussières, de gaz et de brillantes étoiles en rapide évolution. La nébuleuse d’Orion se trouve à 1500 années-lumière de nous et peut être vue à l’œil nu dans la constellation d’Orion.

afficher encore plus grand

 

Crédit & Copyright: Gemini Observatory, AURA, NSF

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Bienvenue sur la planète Terre
suivant
image suivante
Encelade crée l’anneau E de Saturne

> voir le calendrier

APOD 0703

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
image du ciel en temps réel | les sept géants de l oural sibérie |