RSS
Ciel des Hommes

Le Plateau d'Aristarque

Vendredi 30 novembre 2007

Le plateau d’Aristarque ressemble à quelque gigantesque radeau qui aurait jeté l’ancre au beau milieu des vastes écoulements de lave d’Oceanus Procellarum, sur la Lune. Le brillant cratère d’impact visible au coin inférieur gauche du plateau n’est autre qu’Aristarque, un jeune cratère de 42 kilomètres de diamètre et 3 de profond. À peine plus petit, le cratère Hérodote, envahi par la lave, se trouve au-dessus et à gauche. Une vallée, ou rille, probablement creusée par de la lave particulièrement fluide ou l’effondrement d’un tunnel de lave, Vallis Schroteri, commence juste à la droite d’Hérodote pour serpenter à travers le plateau sur près de 160 kilomètres, finissant par tourner vers le sommet de l’image. Le plateau d’Aristarque en lui-même est une sorte d’île rectangulaire de quelque 200 kilomètres de long, s’élevant de près de 2 km au-dessus du plancher de l’Océan des Tempêtes. Prise depuis un observatoire amateur de Buffalo, New York, le contraste entre les éjectas clairs d’Aristarque et la lave environnante aussi sombre que lisse suggère de plus familières scènes de paysages enneigés tels qu’on peut en voir sur Terre.

 

Crédit & Copyright: Alan Friedman

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Poussières d’étoiles dans Persée
suivant
image suivante
M 74, la parfaite spirale

> voir le calendrier

APOD 0711

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
galaxy ngc 2903 | galaxy ngc 2903 | astronomie |