RSS
Ciel des Hommes

Boule de feu sur Edmonton

Mardi 25 novembre 2008

Imaginez que vous soyez tranquillement en train de conduire et qu’un objet en provenance de l’espace viennent déchirer la nuit juste devant vous. C’est ce qui est arrivé à beaucoup de Canadiens la semaine passée. En l’espèce, un bolide extrêmement lumineux, un météore qui avait peut-être la taille d’un bureau, a traversé le ciel peu après le coucher du Soleil le jeudi 20 novembre 2008. La brillante boule de feu a été saisie sur de nombreuses images de caméras de surveillance, dont celle visible ici prise par la caméra embarquée d’une patrouille de police à Edmonton, Alberta, Canada. Deux traînées au moins étant visibles, il est vraisemblable que la météorite se soit brisée en plusieurs morceaux lors de son entrée dans l’atmosphère. En effectuant une triangulation à partir des images du phénomène prises simultanément, les astronomes espèrent pouvoir reconstituer l’orbite approximative de l’objet avant sa rencontre avec la Terre, ainsi que le point de chute probable d’éventuels fragments ayant survécu à la rentrée. Dans le meilleur cas, on pourrait espérer recueillir des morceaux d’une comète ou d’un astéroïde connu, ce qui donnerait à l’humanité un aperçu sans précédent sur un objet qui détient probablement de très intéressants indices sur la prime jeunesse de notre planète et de tout le système solaire. Pour accéder à la vidéo si rien ne s'affiche au-dessus du texte, cliquez ici

 

Crédit & Copyright Global Television Edmonton, YouTube

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Grands glaciers souterrains sur Mars
suivant
image suivante
La nébuleuse de la Tête de Cheval dans Orion

> voir le calendrier

APOD 0811

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
pourquoi on ne peut aller sur mars |