RSS
Ciel des Hommes

En survolant une aurore australe

Jeudi 1er juillet 2010

Le 29 mai dernier, en regardant vers le Sud depuis leur belvédère spatial perché à 350 km d’altitude et qui se trouvait alors au-dessus de l’Océan Indien, l’équipage de la Station spatiale internationale put admirer ce gigantesque ruban vert scintiller dans la nuit. Connues sous le nom d’aurores australes, ou encore de lueurs du Sud, ces bandes lumineuses mouvantes sont aussi régulièrement aperçues aux latitudes élevées de l’hémisphère Nord, où elles prennent alors le nom d’aurores boréales. Qu’elles soient boréales ou australes, les aurores sont dues à une pluie de particules électriquement chargées en provenance de la magnétosphère qui se déversent dans l’atmosphère à proximité des pôles. La luminescence verte caractéristique des aurores vient de l’excitation des atomes d’oxygène par les particules chargées à des altitudes d’environ 100 km. Cette aurore particulière du 29 mai a certainement été provoquée par l’interaction de la magnétosphère avec l’éjection de matière coronale observée le 24 mai dernier.

 

Crédit: ISS Expedition 23, ISAL, NASA

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Bulle aussi belle qu'une balle
suivant
image suivante
Galaxies sur la corde raide

> voir le calendrier

APOD 1007

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter