RSS
Ciel des Hommes

Messier 27, définitivement pas une comète

Jeudi 26 août 2010

Tandis qu’il fouillait les cieux de la France du 18eme siècle à la recherche de comètes, l’astronome Charles Messier tint une liste soigneuse des objets que sa quête l’amenait à rencontrer et qui, bien que pouvant leur ressembler, n’étaient absolument pas des comètes. L’image d’aujourd’hui représente la 27eme entrée de ce catalogue devenu mondialement célèbre. Les astronomes d’aujourd’hui appellent cet objet une nébuleuse planétaire, mais il n’a en réalité rien à voir avec une planète non plus ! Cependant son aspect circulaire dans les premiers instruments d’optique appliqués à l’astronomie lui a valu pour l’éternité ce nom tout à fait impropre. Messier 27 (M27 pour les intimes du ciel) est l’archétype de la nébuleuse par émission engendrée lorsqu’ une étoile de type solaire touche à sa fin pour cause d’épuisement de ses réserves de combustible nucléaire. La nébuleuse se forme lorsque les couches extérieures de l’étoile sont expulsées dans l’espace et émettent la lueur caractéristique (bleu-vert pour l’oxygène et rouge pour l’hydrogène) des atomes excités par le rayonnement ultraviolet aussi intense qu’invisible de l’étoile mourante. Egalement connu par son surnom familier de nébuleuse des Haltères, ce beau nuage symétrique de gaz interstellaire mesure plus de 2,5 années-lumière de diamètre et se trouve à environ 1200 années-lumière de nous dans la constellation du Petit Renard. Cette superbe mosaïque couleur met en valeur des détails de la région centrale, déjà bien connue, mais aussi des structures rarement saisies dans le halo extérieur.

 

Crédit & Copyright: Matthew T. Russell

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
HD 10180, le système solaire le plus riche jamais observé en dehors du nôtre
suivant
image suivante
Une planète Mars bien moins brillante que la Lune

> voir le calendrier

APOD 1008

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter