RSS
Ciel des Hommes

L’étoile qui ne devrait pas exister

Mercredi 7 septembre 2011

Pourquoi cette étoile comporte-t-elle si peu d’éléments lourds ? Les étoiles faisant partie de la même génération que notre soleil ont généralement une relative abondance en éléments plus lourds que l’hydrogène et l’hélium. Les étoiles nées avant, dite de population II, et qui ont engendré en leur cœur la plupart des éléments lourds qui nous environnent aujourd’hui, sont censées en avoir relativement moins. Qui plus est, même les insaisissables premières étoiles de l’Univers, dites de population III, devaient théoriquement en contenir. Dans ce contexte, on comprend mal comment une étoile de faible masse de la Voie lactée, SDSS J102915+172927, semble être nettement moins pourvue en éléments métalliques que la théorie ne le prévoit. Elle est ainsi 50 fois moins riche en lithium que ne le prévoit le modèle de nucléosynthèse primordiale issue du Big Bang. Cette caractéristique insolite de cette étoile, mise à jour par l’étude SDSS et visible ci-dessus, a été découverte par des observations spectroscopiques détaillées menées au moyen du télescope européen austral du VLT, au Chili. La plupart des modèles de formation d’étoiles indiquent qu’une telle étoile ne devrait tout simplement pas exister. Les recherches se poursuivent, notamment sur une piste intéressante : le fragile lithium primordial qui fait aujourd’hui défaut aurait été détruit dans le cœur de l’étoile, où règne une température infernale.

 

Image Credit: ESO, DSS2

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
M6, l'amas du Papillon
suivant
image suivante
Un nouveau regard sur Apollo 17

> voir le calendrier

APOD 1109

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
nébuleuse des voiles |