RSS
Ciel des Hommes

Les mystères de Japet

Vendredi 13 janvier 2012

Qu’est-il arrivé à Japet ? De vastes portions de cette étrange lune de Saturne sont aussi noires que du charbon, tandis que d’autres sont aussi brillantes que la glace. La composition du matériau sombre est inconnue, mais des spectres infrarouges indiquent qu’il contient peut-être une forme sombre de carbone. Japet comprend également une surprenante chaîne montagneuse équatoriale qui lui donne l’apparence d’une noix. Afin de mieux comprendre les caractéristiques de cette mystérieuse lune, la Nasa a dirigé en 2007 la sonde spatiale Cassini afin qu’elle survole Japet à moins de 2000 km d’altitude. Cette image prise à une distance de 75 000 kilomètres est une de celles que la trajectoire de Cassini a permis d’obtenir. On y voit plus particulièrement l’hémisphère de Japet tournant en permanence le dos au sens de la marche de la lune sur son orbite autour de Saturne. Un immense cratère d’impact, visible au sud, s’étend sur 450 kilomètres et semble venir se superposer à un cratère plus ancien de taille comparable. On observe également que plus on va vers l’est, plus le matériau sombre est présent, tendant à recouvrir aussi bien les cratères que les plateaux. Un examen minutieux révèle que le revêtement sombre se répartit typiquement de part et d’autre de l’équateur de Japet et mesure moins d’un mètre d’épaisseur. On pense aujourd’hui que le matériau sombre pourrait être le résidu boueux consécutif à la sublimation de glace sale. Le revêtement initial de matériau sombre pourrait provenir de l’accrétion de débris en provenance d’autres lunes et projetés dans l’espace par des chutes de météorites. Cette image et d’autres du survol de Japet par Cassini sont actuellement étudiées dans l’espoir d’y déceler des indices supplémentaires.

 

Image Crédit: Cassini Imaging Team, SSI, JPL, ESA, NASA

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
L’affaire de l’étoile manquante
suivant
image suivante
NGC 6369, nébuleuse du Petit Fantôme

> voir le calendrier

APOD 1201

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter