RSS
Ciel des Hommes

Lumières dans le ciel de Crater Lake

Mercredi 19 juin 2013

Combien de phénomènes naturels et astronomiques a-t-il fallu réunir pour obtenir cette image ? Un paquet. D'abord, le lac au premier plan, Crater Lake est la caldeira inondée d'un volcan formé il y a 7700 ans. D'où vient l'eau ? On pourrait dire en première analyse qu'elle vient de la fonte des neiges recouvrant les sommets environnants. Mais si on remonte un peu plus loin dans le temps, d'où vient toute l'eau sur Terre ? La réponse est encore incertaine, mais on soupçonne des collisions avec des corps glacés. Au-dessus de l'eau, le ciel est vert. Ça, c'est la luminescence naturelle du ciel nocturne, due à l'émission des atomes de la haute atmosphère lorsqu'ils se recombinent la nuit après avoir été ionisés le jour par le rayonnement solaire. Les innombrables petits points de lumière, ce sont des étoiles, qui brillent du fait des réactions de fusion nucléaire entretenues dans leurs coeurs. Elles sont nettement au-dessus de l'atmosphère mais en réalité relativement proches du Soleil, et font toute partie de notre Voie lactée. Pour couronner le tout, l'arche de la Voie lactée étend d'un horizon à l'autre sa bande centrale concentrée par la gravité. Contrairement à ce qu'on pourrait croire sur cette image, la Voie lactée brille des centaines de milliards d'étoiles qui la composent, et pas du fait de la luminescence naturelle du ciel nocturne. Ce panorama est constitué de six vues individuelles prises début juin 2013 en Oregon, Etats-Unis.

Note du traducteur N'hésitez pas à venir commenter cette image et à demander des précisions sur notre groupe Facebook.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Image Crédit & Copyright: John H. Moore; Annotation: Judy Schmidt

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Orage supercellulaire sur le Texas
suivant
image suivante
NGC 3628 vue de côté

> voir le calendrier

APOD 1306

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter