RSS
Ciel des Hommes

Gliese 832c, l'exoplanète potentiellement habitable la plus proche

Mercredi 9 juillet 2014

Cette planète n'est qu'à 16 années-lumière de nous. Pourrait-elle abriter la vie ? L'exoplanète Gliese 832c, récemment découverte, a été détectée sur une orbite proche d'une étoile moins brillante que notre Soleil. Ces circonstances font que Gliese 832c reçoit au final et en moyenne de son étoile la même quantité d'énergie que la Terre en obtient du Soleil. La planète n'ayant été détectée que par une infime oscillation du mouvement de son étoile, cette illustration n'est bien sûr qu'une supposition de ce à quoi pourrait ressembler la planète. En réalité, nous ne savons rien de la masse exacte, de la taille, ni de l'atmosphère éventuelle de Gliese 832c. Si elle était dotée d'une atmosphère semblable à celle de notre planète, il pourrait s'agir d'une super Terre présentant des contrastes saisonniers marqués du fait de la forte excentricité de son orbite, mais encore compatibles avec la présence de vie. A contrario, elle pourrait aussi avoir une atmosphère très épaisse comme celle de Vénus, ce qui ferait d'elle une super Vénus totalement inhabitable. La distance relativement proche (16 années-lumière tout de même) de l'étoile Gliese 832 en fait le système solaire susceptible d'abriter de la vie actuellement le plus proche de la Terre. Gliese 832c se prête donc à un examen détaillé approfondi et, dans l'hypothèse la plus optimiste, une communication pourrait même être établie avec une éventuelle intelligence y résidant.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Image Crédit & Copyright: The Planetary Habitability Laboratory @ UPR Arecibo;
Découverte: Robert A. Wittenmyer (UNSW Australia) et al.

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
La montagne irisée
suivant
image suivante
Nuages noctulescents sur Londres

> voir le calendrier

APOD 1407

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter