RSS
Ciel des Hommes

Tête de cheval de l'infrarouge au bleu

Lundi 28 juillet 2014

La nébuleuse de la Tête de Cheval, dans Orion, n'est en réalité qu'une petite excroissance d'un nuage moléculaire bien plus vaste. Egalement désignée sous la référence Barnard 33, la forme familière fut découverte à la fin du 19e siècle sur une plaque photographique. La lueur rosée visible sur cette image est due aux émissions de l'hydrogène ionisé situé derrière la nébuleuse et devant lequel elle se détache en silhouette. C'est le rayonnement intense de la proche étoile Sigma Orionis qui ionise ainsi l'hydrogène. La nébuleuse de la Tête de cheval est essentiellement constituée d'une épaisse poussière. Les courants de gaz quittant la nébuleuse sont canalisés par un fort champ magnétique. Les points brillants qui constellent la nébuleuse sont de jeunes étoiles en formation. La lumière met 1500 années à nous parvenir de la nébuleuse de la Tête de cheval. Cette image est une combinaison numérique d'images prises en lumière visible au travers de filtres bleu, vert, rouge et H-alpha en Argentine, et d'une image en infrarouge prise par le télescope spatial Hubble.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Image Crédit & Copyright: Optique: Aldo Mottino & Carlos Colazo, OAC, Córdoba; Infrarouge: Hubble Legacy Archive

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Les parages de Rho Ophiuchi
suivant
image suivante
Une porte vers les étoiles en Nouvelle Zélande

> voir le calendrier

APOD 1407

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
lune ovni | mars se rapprochera d la terre en aout |