RSS
Ciel des Hommes

À la limite de la diffraction

Jeudi 7 mai 2015

Avez-vous jamais rêvé de jeter un oeil à l'oculaire d'un grand télescope spatial ? Si vous le pouviez, vous bénéficieriez d'une vue acérée limitée seulement par la diffraction. Débarrassée de la turbulence atmosphérique, la résolution angulaire de votre vision ne dépendrait que de la longueur d'onde de la lumière et du diamètre de votre instrument. Plus celui-ci serait grand, plus le pouvoir de résolution serait élevé. Sur le télescope terrestre photographié ici, un nouveau système d'optique adaptative (MagAO) est utilisé pour annuler la turbulence atmosphérique afin d'offrir une observation visuelle parfaite du fameux système double d'Alpha du Centaure. Testant le dispositif à l'oculaire du télescope Magellan Clay de 6,5 m de l'observatoire de Las Campanas, l'astronome Laird Close bénéficie en avant-première d'une vision uniquement limitée par la diffraction lui permettant d'apprécier pleinement la distance apparente (4 secondes d'arc) qui sépare les composantes du système binaire, sans pour autant avoir besoin de gagner l'orbite terrestre pour cela.

afficher encore plus grand

 

Image Crédit & Copyright: Yuri Beletsky (Las Campanas Observatory, Carnegie Institution)

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Triangles d'été sur le Japon
suivant
image suivante
Quand Véga sera l'étoile polaire

> voir le calendrier

APOD 1505

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
lune ovni | mars se rapprochera d la terre en aout |