RSS
Ciel des Hommes

Sur les traces d'un naufragé martien imaginaire

Samedi 16 mai 2015

Ce gros plan pris par l'instrument HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter met en évidence les cratères fortement érodés et les dépôts éoliens d'Acidalia Planitia. Les surprenantes nuances de bleu en usage dans les interprétations couleurs d'HiRISE apparaîtraient probablement grises ou rouge sombre à un oeil humain. Malheureusement, aucun oeil humain n'a jamais survolé ce terrain du regard, si ce n'est celui du héros du roman « Seul sur Mars » d'Andy Weir. Ce roman narre les aventures de Mark Watney, un astronaute naufragé sur le site d'atterrissage Ares 3, dont les coordonnées précisées dans le roman correspondent très exactement à cette région. Pour donner une idée de l'échelle, le module de survie de Watney de 6 mètres de diamètre occuperait 1/10e du diamètre du grand cratère. Il se trouve que ces coordonnées ne sont qu'à 800 kilomètres au nord de la bien réelle Station Mémorial Carl Sagan, le site d'atterrissage de la mission Pathfinder en 1997.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Image Crédit: HiRISE, MRO, LPL (U. Arizona), NASA

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Jupiter, Ganymède et la Grande tache rouge
suivant
image suivante
La perle d'une nouvelle naine blanche

> voir le calendrier

APOD 1505
© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
extraterestre einstein |