RSS
Ciel des Hommes

Galaxies en fusion

Jeudi 21 mai 2015

NGC 6240 nous offre un rare aperçu relativement proche de la façon dont se terminent généralement les titanesques collisions de galaxies. Celle-ci se déroule à 400 millions d'années-lumière de nous, dans la constellation d'Ophiuchus. Formant une des plus puissantes sources d'émission infrarouge du ciel, les galaxies entrées en collision éjectent des traînes gravitationnelles formées d'étoiles, de gaz et de poussière et connaissent de violentes flambées d'étoiles. Les trous noirs supermassifs situés aux centres respectifs de chacune des galaxies impliquées dans la collision vont eux aussi fusionner en un trou noir encore plus grand. Bientôt, il ne restera plus qu'une seule grande galaxie en lieu et place des deux d'origine. Cette spectaculaire image est une mosaïque de données collectées par les instruments ACS et WPC3 du télescope spatial Hubble. À partir de l'estimation de distance de NGC 6240 que font les astronomes, on peut considérer que cette image couvre un champ de plus de 300 000 années-lumière de large.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Image Crédit: NASA, ESA, Hubble Heritage (STScI / AURA), A. Evans (U. Virginia / NRAO / Stony Brook U.)

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Une falaise émerge de la nuit
suivant
image suivante
Un ciel sombre et plein de poussière

> voir le calendrier

APOD 1505
© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
extraterestre einstein |