RSS
Ciel des Hommes

Le sourire de la gravité

Vendredi 27 novembre 2015

La théorie de la Relativité d'Albert Einstein, publiée il y a tout juste 100 ans ce mois-ci, annonçait le phénomène de lentille gravitationnelle. C'est précisément ce phénomène qui donne à ces lointaines galaxies ce petit air coquin lorsqu'elles sont observées à la fois par les télescopes Chandra et Hubble. Surnommé groupe galactique du Chat du Cheshire, il est constitué de deux grandes galaxies elliptiques entourées d'arcs. Ces arcs ne sont autres que des images de lointaines galaxies d'arrière plan déformées par la masse considérable, et en grande partie sombre, du groupe galactique situé devant. Les deux grandes galaxies elliptiques formant les yeux sont les membres les plus lumineux du groupe, et foncent l'une vers l'autre. Leur vitesse de rapprochement avoisinant les 1350 kilomètres par seconde, le gaz intergalactique s'échauffe jusqu'à des températures de plusieurs millions de degrés, à l'origine du rayonnement X présenté ici en nuances de violet. Si vous vous intéressez aux fusions dans les groupes galactiques, sachez que le Chat du Cheshire sourit dans la constellation de la Grande Ourse, à quelque 4,6 milliards d'années-lumière de nous.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Image Crédit: X - NASA / CXC / J. Irwin et al. ; Optique- NASA/STScI

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Planètes du matin sur l'écliptique
suivant
image suivante
La comète de Rosetta et Philae s'éloigne

> voir le calendrier

APOD 1511

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
saturne |