RSS
Ciel des Hommes

Dans la toile de la matière noire

Mardi 31 octobre 2017

Notre univers est-il hanté ? On pourrait le penser à la vue de cette carte. La gravité de la matière noire invisible est la meilleure explication disponible à ce jour de la vitesse élevée de rotation des galaxies et des amas de galaxies, de la puissance des effets de lentille gravitationnelle ainsi que de la distribution uniforme de la matière visible, que ce soit dans l'univers tel qu'il est aujourd'hui ou tel qu'il était peu après le Big Bang comme en témoigne le rayonnement cosmologique de fond. Cette image extraite du spectacle ''Dark Universe'' du planétarium Hayden du Musée Américain d'Histoire Naturelle offre un exemple de la façon dont la matière noire serait en réalité omniprésente dans notre univers. Issue d'une simulation numérique détaillée, cette image nous révèle de complexes filaments de matière noire tissant à travers l'univers une sorte de toile d'araignée géante, ne laissant à la matière normale qu'une faible partie du volume disponible. Ces simulations présentent une bonne corrélation statistique avec les observations. Mais la matière noire, aussi étrange qu'elle soit, n'est pas la plus déroutante source de gravité dans l'univers. Ce titre revient à présent à l'énergie noire, une source de gravité répulsive qui semble dominer non plus seulement la structure de l'univers mais son expansion même .

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Illustration Crédit & Copyright Tom Abel & Ralf Kaehler (KIPAC, SLAC), AMNH

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Sous les flèches d'Orion
suivant
image suivante
Le casque de Thor

> voir le calendrier

APOD 1710

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter