RSS
Ciel des Hommes

Symbiose de R Aquarii

Mercredi 11 juillet 2018

Vous pouvez voir que sa luminosité changer juste avec des jumelles au long d'une année. L'étoile variable R Aquarii est en réalité un système d'étoiles binaires en interaction, deux étoiles qui semblent avoir une relation symbiotique étroite. À environ 710 années-lumière, ce système intrigant se compose d'une étoile géante rouge relativement froide et d'une étoile naine blanche chaude et dense en orbite mutuelle autour de leur centre de gravité commun. La lumière visible de ce système binaire est dominée par la géante rouge, elle-même une étoile variable de longue période de type Mira. Mais la matière dans l'enveloppe étendue de cette étoile géante moins chaude est arrachée par la gravité jusqu'à la surface de la naine blanche, plus petite et plus dense, déclenchant finalement une explosion thermonucléaire et dispersant des particules dans l'espace. Cette image, prise par le télescope spatial Hubble, montre l'anneau de débris encore en expansion qui s'étend sur moins d'une année-lumière provenant d'une explosion qui aurait été observée au début des années 1770. L'évolution des événements énergétiques moins connus qui produisent une forte émission d'énergie dans le système R Aquarii est surveillée depuis 2000 à l'aide des données de l'observatoire à rayons X Chandra.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Crédit : Hubble, NASA, ESA ; Processing & License :Judy Schmidt

Traduction réalisée par : Patrick Babayou  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Nuages noctulescents au-dessus des feux d'artifice de Paris
suivant
image suivante
Centaurus A

> voir le calendrier

APOD 1807
© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter