RSS
Ciel des Hommes

Naine brune

article de Didier Jamet

paru le 08 janvier 2002

Les naines brunes sont des soleils ratés, trop petits pour que s’allument en leur sein les réactions de fusion nucléaire qui, dans les étoiles " normales ", produisent lumière et chaleur en abondance.

Très faiblement lumineuses, elles sont pendant longtemps resté un chaînon manquant théorique, et n’ont été découvertes qu’au milieu des années 1990.

En fait, une naine brune est un astre intermédiaire entre planète et étoile. Sa masse doit être comprise entre treize fois celle de Jupiter (limite basse) et 0,08 fois celle du Soleil, masse critique à partir de laquelle les réactions de fusion nucléaire peuvent s’enclencher durablement.

Plus petite, c’est une planète, plus massive, c’est une étoile.

 

précédent
définition précédente
Naine blanche
suivant
définition suivante
Neutron
Au coté d’une brillante étoile, la première naine brune jamais observée, Gliese 229 b. À gauche vue depuis la Terre, à droite vue par le télescope spatial Hubble.
Crédit : Caltech/NASA

 

dictionnaire de l'astronomie
Jupiter

Jupiter

Lumière

Naine brune

Naine brune

Planète

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
origines de l or étoiles science |