RSS
Ciel des Hommes

Ciel

article de Fabrice Mottez

paru le 30 août 2002

La notion de ciel est ancienne, et ne repose pas sur des fondements scientifiques rigoureux. Le ciel désigne ce qu'il y a au dessus de nous.

Cela concerne donc le vol des oiseaux, les nuages, le vol des avions, et tout ce qui est plus loin, planètes, étoiles,... et le reste de l'univers.
En ce sens, le ciel ne commence pas au niveau de nos pieds, mais au dessus de nos têtes.
Les scientifiques ont des termes précis pour désigner les différentes strates de notre ciel. Cela commence avec la troposphère. C'est la partie située au dessus du sol dont la principale source de chaleur est celle rayonnée par le sol. Celle-ci commence effectivement à nos pieds, et monte jusqu'à une vingtaine de kilomètres. C'est là que se produisent les phénomènes météorologiques.
Ensuite viennent d'autres couches atmosphériques. La stratosphère (chauffée par l'absorption en haute altitude de rayonnements ultraviolets du Soleil) est encore atteignable par des avions.
La mésosphère est hors d'atteinte des avions. On peut la considérer comme le début de l'espace.
Puis viennent la thermosphère, l'exosphère, l'ionosphère, la magnétosphère.
On se trouve ensuite hors du domaine d'influence de la Terre, mais dans celle du Soleil (héliosphère). Hors de l'héliosphère (où aucune sonde spatiale n'est allée jusqu'à présent), il y a encore le nuage local etc.

 

précédent
définition précédente
Chromosphère
suivant
définition suivante
Conjonction inférieure
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
Crédit : Gregory Giuliani

 

dictionnaire de l'astronomie
Absorption

Absorption

Ciel

Ciel

Espace

Espace

Ionosphère

Magnétosphère

Planète

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
nébuleuse de la crevette |