RSS
Ciel des Hommes

Une année de cosmologie sombre

Lundi 31 décembre 2001

Nous vivons une époque excitante au cours de laquelle l'humanité découvre la nature de notre Univers. Toutefois, en particulier cette année, la quête pour la compréhension cosmologique semble avoir fait tâtonner les astronomes. La matière sombre et l'énergie sombre sont devenus des composants invisibles de notre Univers admis par la majorité de la communauté scientifique, tout comme l'oxygène et l'azote sont devenus des composants établis, quoique invisibles, de l'air de la Terre. En comprenant la nature et l'origine de ce qui était jadis invisible, nous quittons à peine le moyen âge cosmologique. Des concepts relativement inexplorés tels que les dimensions spatiales supérieures, les théories des cordes des particules fondamentale, la quintessence et les nouvelles formes d'inflation rivalisent toutes pour tenir des rôles clés dans une théorie plus complète. Comme la compréhension de l'air invisible a conduit à des inventions aussi utiles que l'avion et le masque à oxygène, peut-être que la compréhension de la matière sombre et de l'énergie sombre peuvent mener à des inventions encore plus spectaculaires et utiles. Photographié ci-dessus, les plus grands télescopes optiques (Keck I, Keck II et Subaru) se préparent à plonger dans l'Univers sombre et lointain.

afficher encore plus grand

 

Credit: Observatoire W. M. Keck, observatoire du Mauna Kea

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Les piliers et jets de Trifide
suivant
image suivante
Le secret des aurores noires

> voir le calendrier

APOD 0112

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter