RSS
Ciel des Hommes

Phoenix et la Reine des Neiges

Jeudi 12 juin 2008

Au sommet de cette mosaïque en couleurs de la surface martienne située sous l’atterrisseur Phoenix, on distingue une structure plate, lisse et brillante surnommée « la Reine des Neiges », d'après le titre d'un conte d'Andersen. Prise avec la camera située au bout du bras robotique de Phoenix, on distingue sur cette image un pied de l’atterrisseur ainsi qu’un détail insolite, dans les 2 heures du pied : un ressort métallique partiellement enterré dans le sol martien. Il s’agit d’une pièce tombée lors de l’ouverture de la barrière biologique du bras. Il y a de fortes chances pour que la structure surnommée Reine des Neiges soit en réalité de la glace qui se trouvait à l’origine sous quelques centimètres de poussière martienne, laquelle aurait été soufflée par les rétrofusées de Phoenix lorsque la sonde s’est posée dans les plaines arctiques de Mars. De fait, les sortes de trous ou de dépressions visibles dans cette partie claire, par ailleurs parfaitement lisse, sont situés juste en dessous des jets des rétrofusées.

 

Crédit: Kenneth Kremer, Marco Di Lorenzo, Phoenix Mission, NASA, JPL, UA,
Max Planck Inst., Aviation Week and Space Technology

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Le robot Dextre à l’œuvre sur la Station spatiale internationale
suivant
image suivante
Glast s’élance à la poursuite des rayons gamma

> voir le calendrier

APOD 0806

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter