RSS
Ciel des Hommes

Lumière

article de Fabrice Mottez

paru le 18 mai 2006

C'est une des rares notions de physique pour laquelle nous avons des notions intuitives, puisque nous sommes équipés d' yeux pour la voir. (Du moins pour en voir une partie.)

D'un point de vue physique, la lumière peut être représentée comme une onde liée à l'existence d'un champ électrique et d'un champ magnétique oscillant de concert à une fréquence très élevée (typiquement cent mille milliards d'oscillations par seconde pour la lumière visible).

On peut aussi se représenter la lumière comme un flux de particules élémentaires, les photons, chacun de ces photons transportant une information sur le champ électrique et le champ magnétique.

Contrairement à d'autres ondes (sonores par exemple), la lumière peut se propager dans le vide, ce qui arrange bien les astronomes, pour qui elle est un moyen fondamental (mais pas unique) pour l'observation de l'univers.

Les longueurs des ondes de lumière que les astronomes peuvent observer peuvent varier de quelques kilomètres (ondes radio de basse fréquence), à quelques millièmes de milliardièmes de mètre ou même beaucoup moins (les rayons gamma). La longueur d'onde de la lumière visible (celle que nous détectons avec nos yeux) est de l'ordre de quelques centaines de nanomètres (un nanomètre = un milliardième de mètre).

 

précédent
définition précédente
Limite de Roche
suivant
définition suivante
Lumière cendrée
La principale source de lumière de notre environnement est le Soleil
Crédit : Laurent Laveder

 

dictionnaire de l'astronomie

Lumière

Photon

Photon

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
origines de l or étoiles science |