RSS
Ciel des Hommes

Le rémanent de supernova N63A se déchaîne

Mercredi 8 juin 2005

Qu'a laissé derrière elle cette supernova ? Il y a à peine 2000 ans, la lumière d'une explosion stellaire massive dans le Grande Nuage de Magellan (LMC pour "Large Magellanic Cloud" en anglais) a atteint la Terre. Le LMC est un voisin galactique proche de notre Galaxie de la Voie Lactée et l'on voit le mouvement du front tumultueux de l'explosion, détruisant ou déplaçant les nuages de gaz environnants en laissant derrière lui des grumeaux de gaz et de poussière relativement denses. Que reste-t-il de l'un des plus grands rémanents de supernova du LMC : N63A. Nombre de grumeaux denses survivants ont été compressés et pourraient plus tard se contracter pour former de nouvelles étoiles. Certaines des étoiles résultantes pourraient alors exploser en supernova, perpétuant le cycle. La photo ci-dessus est un gros-plan d'un des plus grands grumeaux de gaz et de poussière ayant survécus dans N63A, pris en photo par le télescope spatial Hubble. N63A couvre plus de 25 années-lumière et est situé à environ 150 000 années-lumière de la Terre en direction de la constellation australe de la Dorade.

afficher encore plus grand

 

Credit: NASA, ESA, HEIC, and The Hubble Heritage Team (STScI/AURA);
Acknowledgment: Y.-H. Chu & R. M. Williams (UIUC)

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Galaxies en vue
suivant
image suivante
Le retour de Vénus dans le ciel du soir

> voir le calendrier

APOD 0506

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter