RSS
Ciel des Hommes

Nuages noctiluques sur Edmonton

Mercredi 20 juillet 2011

Parfois, il fait nuit sur Terre mais plein jour dans les airs. Alors que la Terre tourne sur elle-même et que l’horizon ouest nous masque peu à peu le Soleil, le crépuscule monte du sol. Par conséquent, alors que le soleil se couche sur Terre, il illumine encore les nuages situés au-dessus. Dans des circonstances habituelles, on peut admirer un splendide coucher de Soleil. Mais il arrive que les choses n’en restent pas là, et que des nuages noctiluques fassent leur apparition : ils sont si hauts dans le ciel que le Soleil continue à les éclairer bien après son coucher sur Terre. Normalement trop ténus pour être vus, on peut les voir au coucher du Soleil en été. Les nuages noctiluques sont les plus hauts nuages connus et sont sans doute à rattacher aux nuages mésosphériques polaires. Immortalisé ici le mois dernier, ce réseau de nuages noctiluques exhibe une lueur surnaturelle à la nuit tombante près d’Edmonton, dans l’Alberta, Canada. Beaucoup de choses ont été découvertes sur les nuages noctiluques en l’espace de quelques années, même si la façon dont ils forment et ils évoluent reste un actif sujet de recherche.

 

Image Crédit: Greg Scratchley (RASC Edmonton)

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Vue sur Vesta
suivant
image suivante
L’adieu de Parkes à Atlantis

> voir le calendrier

APOD 1107

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter