RSS
Ciel des Hommes

Andromède, Univers-île

Samedi 9 janvier 2010

Objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu, M31, la grande galaxie d’Andromède, se trouve à environ 2,5 millions d’années-lumière de nous. Sans l’aide d’aucun instrument optique, même cette immense galaxie spirale s’étendant sur plus de 200 000 années-lumière de diamètre n’est guère impressionnante. Elle apparaît sous la forme d’une tache brumeuse diffuse dans la constellation d’Andromède. Mais sur cette image prise au télescope, elle révèle un brillant noyau jaune contrastant avec ses bras spiraux chargés de poussière, de gaz et de nébuleuses. Les données collectées au travers de filtres à spectre étroit recueillant les émissions des atomes d’hydrogène révèlent les cocons rougeâtres des régions de formation d’étoiles, tandis que les amas de jeunes étoiles apparaissent sous la forme de points bleutés. Alors que les simples amateurs de beautés célestes nourrissent aujourd’hui leur réflexion de l’idée qu’il existe une multitude de galaxies encore plus lointaines que M31, les astronomes du début du 20e siècle ont longuement débattu de la question. Ces « nébuleuses spirales » faisaient-elles partie de la Voie lactée ou étaient-elles elles-mêmes des « Univers-îles » semblables au nôtre ? Cette question était au cœur de la controverse Shapley-Curtis de 1920, qui fut finalement tranchée en faveur de l’hypothèse des Univers-îles par les observations de plus en plus détaillées de M31.

 

Crédit & Copyright: Martin Pugh

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Epsilon Aurigae, l'étoile mystérieuse
suivant
image suivante
Boule de Lune

> voir le calendrier

APOD 1001

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
lune ovni | mars se rapprochera d la terre en aout |